Le Commissariat canadien

Bien que l'on pense que le premier Commissariat de Terre Sainte a été établi à Naples, au début du 14ème siècle, en fait, ce n'est qu'au 15ème siècle que le Pape Martin V a permis à la Custodie franciscaine de Terre Sainte d'établir des commissariats dans d'autres régions du monde catholique.  Ici, au Canada, le commissariat canadien a été établi il y a un peu plus de 100 ans. 


Fondateur du Commissariat,
Bx Frédéric Jannsoone, OFM

Tout a commencé avec le Père Frederick Janssoone, un frère franciscain de France, qui en 1876 s'est rendu en Palestine pour rejoindre la Custodie franciscaine de Terre Sainte. Là, il est devenu l’assistant du supérieur des Franciscains (appelé Custode) dans cette partie du monde.  

À cette époque, l'abbé Léon Provancher de Cap-Rouge, au Québec, est parti en pèlerinage, a rencontré le "Bon Père Frederic" et l'a invité à venir au Canada pour compléter sa collecte des fonds pour aider la Custodie. Peu de temps après, en août 1881, le père Janssoone arrive à Lévis, au Québec.  

Prédicateur passionnant, il a réussi à collecter des fonds jusqu'au jour où il a prononcé un discours à Québec sur le libéralisme, un sujet qui créait des tensions entre les évêques et les politiciens de l'époque.  Sept mois plus tard, l'archevêque Elzéar-Alexandre Taschereau lui demanda de quitter temporairement l'archidiocèse afin de rétablir la paix. 

En contrepartie, Mgr Taschereau a publié une lettre pastorale qui ordonnait aux églises du Québec de faire une collecte chaque année le vendredi saint pour les besoins de la Terre Sainte. Cette pratique s'est établie dans tout le Canada, et plus récemment dans le monde catholique. 

Bien que le père Frédéric soit retourné en Palestine, il n'a pas été oublié par de nombreux catholiques canadiens-français. On voyait en lui celui qui pouvait rétablir les Franciscains au Canada — le dernier Franciscain-Récollet était mort en 1848; on se rappellera que suite à la Conquête, la Grande Bretagne avait interdit le recrutement de nouvelles vocations au Canada.  

À la demande de l'Ordre et avec le consentement des évêques, Frédéric Janssoone retourne au Canada à la fin de juin 1888, et dès le mois d'août, il commence l’établissement d’une petite maison à Trois-Rivières.  L'évêque de Trois-Rivières, Louis-François Richer Laflèche, lui avait demandé de promouvoir le sanctuaire local de Notre-Dame-du-Cap, mais cela ne l’a pas fait oublier les besoins de l'Église en Terre Sainte.  Il a voyagé à travers tout le Québec et en Nouvelle-Angleterre afin de promouvoir le Cap-de-la-Madeleine comme centre de pèlerinage et, en même temps, il a mis sur pied des stations de croix en plein air, établi des fraternités de Franciscains séculiers et des communautés de Clarisses, et il a commencé à recueillir des fonds pour la famille franciscaine au Canada et pour les besoins de la Terre Sainte.  

Le Père Frédéric est venu au Canada à une époque où la France catholique souffrait de lois anticléricales et où les Ordres religieux étaient réprimés et expulsés. Il a travaillé en étroite collaboration avec le pape Léon XIII pour régénérer l'Église catholique en France et au Canada ; il était également en communication constante avec son ministre provincial franciscain en exil qui lui a envoyé d’autres frères exilés pour le rejoindre au Canada.  

En 1903, en union avec la Custodie de Terre Sainte et avec l'approbation papale et le soutien de nombreux évêques canadiens, le Père Frédéric et la Province canadienne des Franciscains ont officiellement établi les premiers bureaux du Commissariat de Terre Sainte au Canada à Trois-Rivières.  


Carte postale du couvent au 79, rue Bolton, vers 1920. Source : les Franciscains

 

En 1915, le travail du Commissariat dépasse les capacités de la région de Trois-Rivières.  On avait besoin d'un espace plus grand et d’un lieu plus central.  Les Franciscains décident de déménager et demandent à l'archevêque Charles-Hughes Gauthier la permission d’avoir une maison à Ottawa et d’y déplacer le Commissariat de Terre Sainte au Canada.  Après le décès du père Janssoone en 1916, le père Mathieu-Marie Daunais poursuit le travail du Commissariat et, en 1919, il déménage avec une petite communauté de frères au 79, rue Bolton et continue à obtenir du soutien pour la Custodie de Terre Sainte.

Au fil des ans, le Commissariat a déménagé plusieurs fois. En 1933, la communauté franciscaine et le Commissariat ont acheté une maison au 45, Lady Grey Drive, où ils y sont restés jusqu'en 1957.  Pendant cette période, le Commissariat de Terre Sainte est connu et soutenu dans tout le Canada grâce aux conseils du troisième commissaire, le père Marie-Raymond Sifantus, qui a servi jusqu'en 1948. 


1919,  les premiers occupants s’installent au 79, rue Bolton pour animer les travaux du Commissariat. Source: les Franciscains

 

La Commission du district fédéral d'Ottawa, connue plus tard sous le nom de Commission de la capitale nationale, informe les Franciscains en 1946 qu'elle devait les exproprier pour agrandir la place Metcalfe et construire le pont MacDonald-Cartier.   En 1954, les travaux pour le nouveau couvent ont commencé ; là, sera le Commissariat. En 1957, les frères ont emménagé dans le couvent Saint-Sauveur au 160, rue Stanley, où ils sont restés jusqu'en 1998.

Avec le temps, les moyens de recherche de soutien ont changé et les frères disponibles ont été moins nombreux, ce qui a également modifié la présence et l'activité du Commissariat.  Le couvent et le Commissariat de Stanley Street étaient plus grands que nécessaire et trop coûteux à gérer.  Ils ont été vendus et les frères ont déménagé ailleurs.  Un seul frère reste à Ottawa pour faire fonctionner le Commissariat dans des bureaux loués à l'archidiocèse d'Ottawa au 1247 Kilborn Place.

En octobre 2020, avec la fermeture des bureaux de l'archidiocèse, le Commissariat a déménagé au 96, rue Empress.  Le Commissaire, le P. Bob Mokry, OFM, se rend à Ottawa tous les mois, supervise et travaille à distance par des moyens électroniques, tout en collaborant régulièrement avec une adjointe administrative et d'autres consultants qui veillent au fonctionnement quotidien du Commissariat de Terre Sainte au Canada.

Contact

Commissariat de Terre Sainte au Canada
96, avenue Empress
Ottawa (Ontario) K1R 7G3

Les bureaux du Commissariat sont ouverts :
les mardis et les jeudis de 8 heures à 16 heures;
et les vendredis de 8 heures à midi.

TÉLÉPHONE: 1-613-737-6972
ÉCRIVEZ-NOUS: terresainte@bellnet.ca

© 2021 COMMISSARIAT DE TERRE SAINTE AU CANADA TOUT DROITS RÉSERVÉS  | Propulsé par Answermen Ltd.