Nouvelles

Déclaration sur la menace actuelle qui pèse sur la présence chrétienne en Terre Sainte


Copyright: Marie-Armelle Beaulieu/CTS.

le 13 décembre, 2021

Dans toute la Terre sainte, les chrétiens sont devenus la cible d'attaques fréquentes et soutenues de la part de groupes radicaux marginaux. Depuis 2012, on ne compte plus les agressions physiques et verbales contre des prêtres et d'autres membres du clergé, les attaques contre des églises chrétiennes, avec des lieux saints régulièrement vandalisés et profanés, et l'intimidation permanente des chrétiens locaux qui cherchent simplement à pratiquer leur culte librement et à vaquer à leurs occupations quotidiennes. Ces tactiques sont utilisées par ces groupes radicaux dans une tentative systématique de chasser la communauté chrétienne de Jérusalem et d'autres parties de la Terre Sainte.

Nous reconnaissons avec gratitude l'engagement déclaré du gouvernement israélien à maintenir un foyer sûr et sécurisé pour les chrétiens en Terre Sainte et à préserver leur communauté tissée dans la communauté locale en tant que partie intégrante de celle-ci. Comme preuve de cet engagement, nous voyons que le gouvernement facilite la visite de millions de pèlerins chrétiens sur les lieux saints de la Terre Sainte. Il est donc très préoccupant de constater que cet engagement national est trahi par l'incapacité des politiciens locaux, des fonctionnaires et des forces de l'ordre à mettre un frein aux activités des groupes radicaux qui intimident régulièrement les chrétiens locaux, agressent les prêtres et le clergé, et profanent les lieux saints et les propriétés des églises.

Le principe selon lequel le caractère spirituel et culturel des quartiers distincts et historiques de Jérusalem doit être protégé est déjà reconnu dans la loi israélienne en ce qui concerne le quartier juif. Pourtant, des groupes radicaux continuent d'acquérir des propriétés stratégiques dans le quartier chrétien, dans le but de diminuer la présence chrétienne, en recourant souvent à des tractations sournoises et à des tactiques d'intimidation pour expulser les résidents de leurs maisons, ce qui réduit considérablement la présence chrétienne et perturbe davantage les itinéraires historiques des pèlerins entre Bethléem et Jérusalem.

Le pèlerinage chrétien, en plus d'être le droit de tous les chrétiens du monde, apporte de grands avantages à l'économie et à la société israéliennes. Un rapport récent de l'université de Birmingham souligne que le pèlerinage et le tourisme chrétiens contribuent à hauteur de 3 milliards de dollars à l'économie israélienne. La communauté chrétienne locale, bien que petite et de moins en moins nombreuse, fournit une quantité disproportionnée de services éducatifs, sanitaires et humanitaires dans les communautés d'Israël, de Palestine et de Jordanie. Conformément à l'engagement déclaré de protéger la liberté religieuse par les autorités politiques locales d'Israël, de Palestine et de Jordanie, nous demandons un dialogue urgent avec nous, les dirigeants de l'Église, afin de :

  1. Faire face aux défis présentés par les groupes radicaux de Jérusalem à la fois à la communauté chrétienne et à l'état de droit, afin de s'assurer qu'aucun citoyen ou institution n'ait à vivre sous la menace de la violence ou de l'intimidation.
  2. Entamer un dialogue sur la création d'une zone culturelle et patrimoniale chrétienne spéciale afin de sauvegarder l'intégrité du quartier chrétien de la vieille ville de Jérusalem et de veiller à ce que son caractère unique et son patrimoine soient préservés pour le bien-être de la communauté locale, de notre vie nationale et du monde entier.

— Les patriarches et chefs d'églises de Jérusalem.

Contact

Commissariat de Terre Sainte au Canada
96, avenue Empress
Ottawa (Ontario) K1R 7G3

Les bureaux du Commissariat sont ouverts :
les mardis mercredis et jeudis de 8 heures à 16 heures;
et les vendredis de 8 heures à midi.

TÉLÉPHONE: 1-613-737-6972
ÉCRIVEZ-NOUS: terresainte@bellnet.ca

© 2021 COMMISSARIAT DE TERRE SAINTE AU CANADA TOUT DROITS RÉSERVÉS  | Propulsé par Answermen Ltd.